L’URSSAF m’a pas tué

En ce moment, j’entends régulièrement des spots radio contre les fraudes.

L’état se mobilise contre tous ces filous qui ne veulent pas payer leurs dettes. Dedans, évidemment, il y a ce patron à qui on souffle la mauvaise idée de ne pas payer ses charges sociales. Très mauvaise idée pour lui car il risque l’amende, mais aussi pour ses salariés qui perdent certains droits.

Bref, ce qu’il y a de comique dans cette campagne, c’est que du coup, ça donne aussi des idées pour frauder : faire travailler les salariés plein temps et ne les déclarer qu’à mi-temps, j’y aurai jamais pensé ! Mais, chez Softinnov on est honnête :-) Et c’est surement pour ça qu’il ne nous vient pas ce genre de filouterie.

Au contraire, chez Softinnov, quand on se fait contrôler, c’est pour se rendre compte qu’on a trop payé ! C’est la bonne nouvelle du jour. Après un contrôle sur pièces effectué par l’URSSAF, je découvre aujourd’hui dans leur lettre d’observation que nous bénéficions d’un crédit d’impôt !

Grâce à notre super cabinet comptable Fiduciaire AEC (Merci Joëlle) et à notre super assistante Innov@Work (Merci Elisabeth), on s’est occupé de rien :-) et ça c’est très bien passé. Alors merci à elles et .. à l’URSSAF !

2 réflexions sur « L’URSSAF m’a pas tué »

  1. Merci pour votre soutien ! Cela nous fait rudement plaisir d'avoir des retours positifs sur notre travail.
    Et merci également pour vos remarques constructives.
    Nous vous préparons encore de bonnes surprises !

  2. GERTY DE L'EPICERIE SOL'épi – CHEVILLY LA RUE
    MERCI AMAL, MERCI BRAHIM.
    PARI TENU AVANT LA FIN DU MOIS. JE GAGNE BEAUCOUP DE TEMPS AVEC LA NOUVELLE SAISIE POUR CORRIGER LES STOCKS. CELA ME FACILITE VRAIMENT LA TACHE.
    MERCI POUR CES AVANCEES.

Les commentaires sont fermés.